Identification

Qui est en ligne

Nous avons 22 invités et aucun membre en ligne

Gioberney 3352m

Pour voir le Gioberney, il faut partir à la découverte des sources du Vénéon aux confins du vallon de la Pilatte. Le promeneur vient alors se heurter à la face nord des Bans et au glacier de la Pilatte qui ferme ce vallon isolé du massif des Écrins.

On ne vient pas dans ce bout du bout du monde par hasard. Le périple commence à Bourg d'Oisans à la bifurcation vers la Bérarde, à l'endroit où la route monte vers le col du Lautaret. On est loin d'une route tranquille, le conducteur devra être vigilant surtout dans les derniers lacets où chaque croisement est une aventure. De nombreux travaux ont quand même amélioré considérablement l'accès à la Bérarde. Au passage, observez l'ancienne route qui est parfois visible notamment aux environs de Saint-Christophe.
Traverser la Bérarde au petit jour est un plaisir. Ce petit hameau a une âme montagnarde forte, toute son activité est tournée vers les hauts sommets. Le cœur du massif de l'Oisans bas ici plus fort qu'ailleurs, les artères principales du massif passent toutes par cet endroit. Une longue marche d'approche nous attend, mais elle ne sera certainement pas ennuyeuse.
Le Vénéon nous accompagne le long de ces prairies qui jalonnent les berges caillouteuses du torrent. Plus loin, l'âne du Carrelet est fidèle au poste. Il attend de pouvoir goûter aux salades fraîches que le gardien cultive tant bien que mal au refuge. L'Ailefroide 3954m nous montre la face nord ouest de ces flancs, la montagne est impressionnante.
Du refuge, le sentier s'étire dans le vallon, abrité par quelques vieux mélèzes. La forme de ces arbres est remarquable. Les troncs tortueux témoignent d'un Vénéon imprévisible et brutal qui vient perturber la croissance régulière de ces arbres.
La vallée s'incurve vers la droite et la voie sans issue se dessine à l'horizon. Tel un barrage, les Bans 3669m se dressent au sud, le glacier de la Pilate scintille plus haut dans la montagne.
Le Gioberney, plus proche joue le rôle de sentinelle, poste d'observation de la face nord des Bans. Peu à peu le sentier se rapproche de ce verrou. Il vient ensuite franchir le Vénéon pour monter au refuge de la Pilatte qui se trouve sur un plateau rocheux, quelques 400m plus haut.
Là, c'est l'émerveillement, vous prenez en pleine figure une vue sur le bassin glaciaire de la Pilatte à couper le souffle, la face nord des Bans et la quiétude du refuge. Il n'y a pas de doute, l'après midi sera consacré à la sieste au soleil!
Depuis le refuge de la Pilatte, la face sud de la Barre des Écrins laisse deviner ces 4102m. A la Pilatte la sieste ce fait coté pile et face!

Notre réveil était prévu pour 4h00, mais à 4h10 toujours pas de gardiens. Je mets le nez dehors, le magnifique temps de la veille a laissé place à une pluie continue. Pas de départ pour l'instant, le dortoir peut retourner se coucher, facile à dire, pas facile à faire. 6h00, voila plus d'une heure trente que je tourne en rond dans la salle commune. Pas de petit déjeuner, les gardiens jouent les marmottes, dehors l'orage gronde. 7h30 la gardienne sort de la couette, cette fois c'est mon estomac qui gronde!

La pluie a cessé, le temps n'est pas fabuleux, mais autant tenter quelque chose. Le Gioberney est une bonne solution de repli. Nous montons tout droit derrière le refuge. Le rocher est mouillé, l'atmosphère générale du ciel est plutôt grise. A la rencontre du glacier du Gioberney, le ciel s'ouvre et laisse apparaître la face imposante des Bans.
La récompense de notre patience est là;, les éléments sont plus sauvages que jamais. Au fur et à mesure de notre monté, l'espoir d'un ciel ouvert grandit. Le sommet du Gioberney se profile au bout de l'arête rocheuse qui part du Col du Gioberney 3238m.
Quelques mètres d'un rocher composé de nombreux bloc de granit et nous jouissons d'une vue qui s'étend de la face sud de la Barre des Écrins au bassin glacière de la Pilatte. D'ici nous rêvons déjà à la Pointe de la Pilatte 3476m, un autre jour...

départ de la Bérarde
Michelin 77 - pli 17
L'itinéraire ci-dessous est donné à titre indicatif. Cartographie IGN série TOP 25 3436 ET.

L'itinéraire part tout droit au-dessus du refuge de la Pilatte 2577m par des successions de terrasses. Le sentier débouche à droite d'une paroi rocheuse rive gauche du glacier du Gioberney. Remonter le glacier rive gauche, puis prendre la direction du Col du Gioberney 3238m bien visible entre le Gioberney et la Pointe Richardson. Le glacier est sans difficultés et n'est pas crevassé. Du col, suivre l'arête sud par un cheminement facile pour arriver au sommet une centaine de mètres plus hauts. La descente se fait par le même itinéraire.


Départ De la Bérarde 1713m au refuge de la Pilatte 2577m compter 3-4h. La course est plus courte au départ du refuge de la Pilatte (départ possible à partir du Carrelet).
Difficulté II/F. C'est une une ascension dont la partie glacière est facile. L'arête rocheuse finale est facile sans aucune difficulté.
Horaire De la Bérarde au refuge de la Pilate 3-4h. Du refuge au sommet 2h00.
Dénivellation De la Bérarde au refuge de la Pilate 864m. Du refuge au sommet 774m.
Conditions favorables Cette course en faisable de juin à octobre suivant les conditions.
MatérielBâtons télescopiques, piolet, crampons, harnais, corde à simple 30m, matériel de sécurité sur glacier.
Première ascension M. Paillon; Pierre et Eugène Estienne le 12 août 1898.

Téléphériques des Glaciers de la Meije, F-03320 La Grave
tél:+33/(0)4 76 79 91 09 fax:+33/(0)4 76 79 92 67
informations 24h/24 e-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Direction du Parc National des Écrins, domaine de Charance, F-05000 Gap
tél:+33/ (0)4 92 40 20 10 fax:+33/ (0)4 92 52 38 34
Pour toutes informations concernant le Parc National des Écrins
Hautes-Alpes www.hautes-alpes.net
Le site du comité départemental du tourisme des Hautes-Alpes. Accès à tous les Offices du Tourisme et Syndicats d'Initiatives du département. La centrale de réservation dans le département est très efficace.

© copyright www.horizon-montagne.com tous droits réservés.